Une semaine pas comme les autres

Une semaine s’ouvre… elle n’est pas comme les autres. Dieu, en son Fils Jésus va prendre les habits du Serviteur du Serviteur humilié, du Serviteur mis à mort.

Mais avant toute chose, Jésus a choisi de célébrer la Pâque avec ses disciples. Il leur confiera cette mission de “faire cela en mémoire de Lui”. Quittant la table, Jésus prend le tablier du serviteur et vient laver les pieds de ceux qui seront chargés d’annoncer la Bonne Nouvelle de la Résurrection. Jésus s’agenouille devant chacun de ceux qu’Il a appelés et qui l’ont suivi, sans toujours comprendre. Lui, Jésus, était si différent de ce qu’on leur avait enseigné sur Dieu… alors leur désarroi de certains jours peut se comprendre ! Il s’agenouille devant chacun d’eux, malgré une certaine résistance de Pierre.

Jeudi prochain, Il s’agenouillera devant chacun de nous. Il nous proposera de nous laver les pieds, ces pieds blessés par tant de marches sans but, tant de pas qui nous conduisent vers nulle part, nous qui refusons le chemin tracé par l’Evangile. Ces pieds blessés et fatigués qui ont suivi tant d’idoles offrant un bonheur passager, éphémère… Devant chacun de nous Jésus posera la même question : “Veux tu me laisser faire ?” Ultime demande avant son arrestation. Ultime question qui nous plonge dans le cœur de Dieu en son Fils Jésus : “Quand accepteras-tu de vivre de ma vie ?”

1ère partie de l’homélie du frère Didier Joseph d’Avron