Quel avenir pour nous les humains ?

Nous nous inquiétons, à juste raison, de notre avenir sur la terre. Avant l’année 2020, la pollution extrême, la violence, la faim, la persécution, l’injustice régnaient déjà sur une bonne partie du monde. Personne n’y faisait trop attention, accaparés par nos propres soucis, où notre confort ! 

Rien n’a changé, mais toutes ces “plaies” augmentent et s’étalent de plus en plus dans ces pays déjà bien affligés.

En occident, les “plaies” arrivent seulement, qui ne sont comparables en aucun cas aux misères de ces pays défavorisés. Malgré les obligations et interdictions nouvelles et imposées, nous ne souffrons pour le moment ni de la faim, ni de la persécution, particulièrement pour les chrétiens. Mais chacun de nous se demande ce que nous réserve l’avenir dans ce chaos généralisé !

Jonathan Cahn, nous explique la raison de ce chaos, en voici un petit extrait :
Dieu a été remplacé dans nos vies par d’autres dieux :
“Nous avons chassé Dieu de nos cœurs, de notre gouvernement, de nos voies, des lois, de l’éducation de nos enfants, des places publiques, de nos entreprises. Dieu est hors de nos médias, hors de notre culture, hors de nos vies. Et quand nous L’avons chassé, nous avons ouvert un vide dans lequel est venu son flot d’autres dieux. L’argent, le pouvoir, l’idolâtrie envers des personnes publiques, les “stars” etc… 
Le seul moyen de réparer cela est de “se  repentir et de retourner vers Dieu” d’où le nom de l’évènement qui encourage les  chrétiens à opérer “un retour” vers notre Sauveur.

Les Ecritures déclarent aussi que Dieu est amour et abonde en miséricorde envers tous ceux qui reviennent vers Lui pour chercher sa miséricorde.

Si notre confiance envers les humains vacillent, n’oublions pas les mots de Christ, l’espérance qu’il nous offre grâce à son immense sacrifice en notre faveur. Remettons notre confiance en Lui seul, ainsi qu’à son Père, et notre Père à tous, le Créateur de l’univers. 

Dans ces temps troublés, rappelons-nous ce que Pierre a répondu à Christ lorsqu’il leur a demandé  : « Voulez-vous partir, vous aussi ? » Simon-Pierre lui a répondu : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.  (jean 6:68)

A notre époque, nous ne voyons pas Jésus en chair et en os comme les disciples, mais Il nous a donné un espoir certain en répondant à Thomas qui était sceptique :
Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru! (Jean 20:29)

Nous ne voyons pas, mais nous sentons, nous tous qui avons confiance,  l’amour et l’aide qu’Il nous porte, que nous soyons “grands ou petits” dans cette vie spirituelle.