Si je n’ai pas l’Amour ! je ne suis rien !!!

Suite aux nombreuses religions existantes, on ne sait plus vers laquelle se tourner pour connaître la volonté de Dieu et de son Fils Christ. 

Toutes pensent que la leur est la seule valable ! Mais alors, comment être sûr de faire le bon choix ?

Paul l’a bien expliqué dans sa lettre aux Corinthiens chapitre 13.

En effet, supposons que je parle les langues des hommes et même celles des anges : si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien de plus qu’une trompette claironnante ou une cymbale bruyante.
 Supposons que j’aie le don de prophétie, que je comprenne tous les mystères et que je possède toute la connaissance ; supposons même que j’aie, dans toute sa plénitude, la foi qui peut transporter les montagnes : si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien.
Si même je sacrifiais tous mes biens, et jusqu’à ma vie, pour aider les autres, au point de pouvoir m’en vanter, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert de rien.
 
L’amour est patient, il est plein de bonté. L’amour n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal. L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère.  L’amour n’aura pas de fin
En somme, trois choses demeurent : la foi, l’espérance et l’amour, mais la plus grande d’entre elles, c’est l’amour.
Voici la seule chose importante dans le choix de la religion à laquelle nous voulons nous identifier, que nous la pratiquions ou pas !
 
Jésus n’a pas dit : Si vous faites partie de cette religion, ou de celle-ci, vous serez mes disciples.
Non ! Voici ce qu’il nous dit : “à ceci tous reconnaitrons que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour entre vous”  (Jean 13:35)
 
Au sujet des nombreuses règles et rituels à appliquer selon que nous fassions partie de telle ou telle confession, il a ajouté :
“Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. (jean 4:23)
 
Une religion qui prône ou permet la guerre, le meurtre, la discrimination, la séparation d’avec les autres humains, ne vient pas de Dieu, ni du Christ, mais du Diable, celui qui cherche à nous diviser depuis le départ de la Création. 
Il n’y a que 2 solutions, soit nous suivons le Diable, par nos pensées et nos actes, soit nous suivons Dieu et Christ, dans nos pensées accompagnées de nos actes. 
Dans ces temps difficiles, pour toute la terre, n’oublions pas la force des ténèbres qui nous enveloppent :  violence, méchanceté, agressivité qui s’amplifient de jour en jour, sans oublier les catastrophes naturelles qui ne cessent d’augmenter, pas de façon sporadique, mais d’un endroit à autre sans discontinuer.
Nous tous qui espérons une vie d’amour et non de conflits, n’oublions pas ce que nous dit apocalypse 12:12  
C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.
 
Réjouissez vous !!! difficile pour ceux qui n’ont aucune espérance, rejetant notre Créateur !
Oui, réjouissons-nous ! Parce que ces ténèbres sont le prélude à ce qui doit arriver avant l’avènement d’une nouvelle ère de paix et de sérénité promise par le Christ voici plus de 2000 ans.
 
Ne donnons pas raison à Satan, qui a répondu à notre Créateur qu’aucun homme ne Lui serait fidèle dans l’adversité. 
Gardons à l’esprit que même dans les épreuves, Dieu reste fidèle.  Il ne permettra pas que nous soyons tentés ou éprouvés au delà de ce que nous pouvons supporter. (1 Corinthiens 10:13)
Dans les moments difficiles, attachons-nous à cette promesse, en toute confiance.